Musique latine

"Toros y salsa" à Dax

à Dax, en Nouvelle-Aquitaine

Plébiscité par les musiciens et le public amateur de salsa et de danses latines, Toros y salsa est LE rendez-vous incontournable des « salseros(as) » amateurs et professionnels

Un concert de musique latino

Imaginons un concert de musique latine, un événement dynamique et haut en couleur qui reflète toute l’énergie et la diversité de cette forme musicale passionnante.
Alors, voici un évènement qui transcende le genre : Toros y salsa à Dax, un festival dédié à cette musique.
Le programme comprend spectacles taurins, concerts de salsa gratuits et un grand village gastronomique et festif. Les concerts se déroulent dans le Parc Théodore Denis, un jardin, également appelé « Parc des arènes de Dax ». L’atmosphère est électrique, avec des lumières vives, des décorations festives et une multitude de personnes de tous âges et horizons qui se rassemblent pour célébrer la musique et la culture latino.
Sur scène, un groupe se prépare à enflammer l’audience. Les instruments traditionnels tels que les congas, les bongos, la trompette et la guitare sont déjà disposés, attendant d’être joués. Les artistes portent des costumes vibrants, reflétant la vivacité des cultures d’Amérique latine.
Cette scène accueille des artistes venus du monde entier, dont certaines pointures dans le genre musical Salsa et Latin jazz comme Ray Barretto.
Avant même que la musique ne commence, l’atmosphère est chargée d’excitation. Les spectateurs bavardent dans différentes langues, partageant leur enthousiasme pour la musique qui va bientôt les emporter. L’odeur de la cuisine latine flotte dans l’air, ajoutant une dimension sensorielle à l’expérience. Vous pouvez y déguster des tapas (cous de canard, saucisses basques) ou un savoureux cochon de lait.

Les lumières s’éteignent, et l’excitation atteint son paroxysme.
Le groupe entre en scène dans une explosion de sons rythmés. L’auditoire, déjà debout et prêt à danser, éclate en applaudissements et en cris de joie.
Le concert offre une variété de genres musicaux latino-américains. Des rythmes de salsa enflammés font place à des mélodies suaves de bossa nova, suivies de battements de reggaeton percutants. Chaque chanson apporte une expérience musicale unique, captivant le public avec des harmonies complexes, des solos instrumentaux impressionnants et des paroles poignantes.
Les chanteurs interagissent constamment avec le public, les encourageant à danser et à participer. Les danseurs professionnels peuvent même monter sur scène pour des performances spéciales, montrant la fusion parfaite entre la musique et la danse dans la culture latino.
Le concert atteint son apogée lorsque le groupe joue un succès bien connu. Les aficionados réagissent avec une ferveur particulière, chantant les paroles, applaudissant et dansant avec une énergie contagieuse.
À la fin du concert, les aficionados applaudissent frénétiquement, demandant des rappels. Les artistes quittent la scène sous les acclamations, laissant derrière eux une atmosphère électrisante qui restera gravée dans les mémoires.
En résumé, un concert de musique latino est bien plus qu’une simple performance musicale. C’est une célébration vivante de la culture, de la danse, de la convivialité et de l’émotion, créant une expérience inoubliable pour tous ceux qui y participent.

Le festival "Toros y salsa" se déroule sur trois jours en septembre dans le Parc Théodore Denis, un jardin public, également appelé « Parc des arènes à Dax (40088) en Nouvelle-Aquitaine - France

Sur ordinateur,  le bouton ITINÉRAIRE VERS ICI ouvre la carte openstreetmap.org

> un clic droit sur la carte puis choisir « Itinéraire vers ici », entrez votre point de départ et votre itinéraire s’affichera

Le programme du festival "Toros y salsa" qui se déroule sur trois jours en septembre dans le « Parc des arènes » à Dax (40088) dans la région Nouvelle-Aquitaine

L’évènement propose un programme comprenant spectacles taurins, concerts de salsa gratuits et un grand village gastronomique et festif implanté dans le Parc Théodore Denis.

Portfolio photo

Le diaporama de photos du festival " Toros y salsa " à Dax (40088) dans la région Nouvelle-Aquitaine

Présentation de la musique latine

La musique latine est un genre musical qui englobe une vaste gamme de styles et de traditions musicales originaires des pays d’Amérique latine, ainsi que de l’Espagne et du Portugal. C’est une forme d’expression artistique qui reflète la diversité culturelle et ethnique de la région.

Originaire de Cuba, la salsa est l’une des formes les plus populaires de musique et de danse latines. Elle combine des éléments de musique afro-cubaine, de jazz, de mambo et d’autres genres. La salsa a évolué au fil des décennies, donnant naissance à divers sous-genres et styles régionaux.

Originaire de la République dominicaine, le merengue est un genre musical rythmique et énergique. Il est caractérisé par des tempos rapides et des instruments tels que l’accordéon, la guira et la tambora. La danse associée au merengue est tout aussi festive et dynamique.

Originaire de Colombie, la cumbia a conquis l’Amérique latine avec ses rythmes contagieux et ses mélodies entraînantes. Elle utilise des instruments traditionnels tels que la guacharaca, la caja et la tambora. La cumbia a évolué au fil du temps, intégrant des éléments de musique populaire contemporaine.

Originaire du Brésil, la bossa nova est un genre musical sophistiqué et apaisant. Elle mélange des influences de samba et de jazz, avec des rythmes subtils et des harmonies sophistiquées. La bossa nova a gagné en popularité dans les années 1950 et 1960, grâce à des artistes tels que João Gilberto et Antônio Carlos Jobim.

Originaire de Porto Rico, le reggaeton est un mélange de reggae, de hip-hop, de salsa et de musique électronique. Il est caractérisé par des rythmes entraînants et des paroles souvent centrées sur des thèmes urbains. Le reggaeton a connu une popularité mondiale et a influencé de nombreux autres genres musicaux.

Originaire d’Argentine et d’Uruguay, le tango est un genre musical et une danse sensuelle et passionnée. Il a émergé au cours du XIXe siècle dans les quartiers populaires de Buenos Aires. Le tango est souvent associé à des thèmes de nostalgie, d’amour et de mélancolie.

La musique latino, avec sa richesse et sa variété, continue d’avoir une influence significative sur la scène musicale mondiale, et elle est souvent célébrée pour sa capacité à faire danser et à capturer l’essence vibrante de la culture latino-américaine.

Quel est l'origine de la musique latine ?

L’histoire de cette musique est profondément enracinée dans la riche diversité culturelle de l’Amérique latine, ainsi que dans les influences espagnoles et portugaises qui ont façonné la région au fil des siècles. Voici une vue d’ensemble des grandes étapes de l’évolution de la musique latino. Et une perspective sur les principales influences qui l’ont façonné.
Avant l’arrivée des Européens en Amérique latine, les civilisations précolombiennes telles que les Aztèques, les Mayas et les Incas avaient leurs propres formes de musique. Ces cultures utilisaient une variété d’instruments, tels que des tambours, des flûtes et des conques, dans leurs rituels, cérémonies et festivités.
Avec l’arrivée des colons espagnols et portugais au XVIe siècle, la musique indigène a fusionné avec les éléments musicaux européens. Cette fusion de la musique européenne, y compris les mélodies, les harmonies et les instruments, s’est mélangée aux formes autochtones préexistantes et a donné naissance à de nouveaux genres et styles, dont la habanera cubaine, la cueca chilienne et la zamba du nord de l’Argentine.
Pendant la période de l’esclavage, des millions d’Africains ont été déportés en Amérique latine. Ils ont apporté avec eux leurs propres traditions musicales, y compris des rythmes, des percussions et des danses. L’influence africaine est particulièrement perceptible dans des genres tels que la salsa, le merengue, la cumbia et d’autres styles où les percussions jouent un rôle central.

Au fil des siècles, ces influences musicales diverses ont fusionné et évolué, donnant naissance à une grande variété de genres et de styles musicaux spécifiques à chaque région d’Amérique latine.
Par exemple, la salsa a émergé à New York, le samba au Brésil, et ainsi de suite.
À la fin du XIXe siècle, le tango est apparu dans les quartiers populaires de Buenos Aires, en Argentine. Originalement considéré comme une musique de danse controversée, le tango est devenu un genre musical et une danse emblématiques, reflétant les expériences urbaines et les émotions passionnées.
Dans certaines régions, la musique indigène a persisté et continue d’influencer la musique latino contemporaine. Des éléments de la musique traditionnelle indigène, tels que les instruments andins comme la quena ou la zampoña, sont parfois intégrés dans des productions modernes.
Les mouvements de population, les migrations et les échanges culturels ont également contribué à enrichir la musique latine. Les communautés latino-américaines vivant à l’étranger ont souvent fusionné les éléments de leur musique avec d’autres styles locaux, créant ainsi des hybrides musicaux uniques.

L’origine de la musique latine est donc le résultat d’un processus complexe de métissage culturel, reflétant l’histoire mouvementée et diversifiée de la région.

Cette fusion continue à évoluer, avec de nouveaux artistes et genres qui ajoutent constamment de nouvelles dimensions à la scène musicale latine.

Dans les années 1960 et 1970, la salsa est née dans les quartiers latinos de New York, fusionnant des éléments de musique cubaine, portoricaine et d’autres influences caribéennes. Les meilleurs artistes, comme Celia Cruz et Johnny Pacheco ont propulsé la salsa sur la scène mondiale, c’est l’âge d’or de la salsa.

Dans les années 1990 et au début des années 2000, le reggaeton a émergé de Porto Rico. Fusionnant le reggae jamaïcain, le hip-hop américain et des rythmes latins, le reggaeton est devenu un phénomène mondial, avec des artistes tels que Daddy Yankee et Don Omar à sa tête.

Dans les années récentes, la musique pop latino a connu une popularité croissante avec des artistes tels que Shakira, Ricky Martin et J Balvin. Ces artistes ont réussi à fusionner des éléments de musique urbaine, de pop et de tradition latine, créant des sons innovants et internationalement appréciés.

Cette musique continue d’évoluer, fusionnant de nouveaux éléments et restant ancrée dans la diversité culturelle de la région. Elle reste une force puissante dans l’industrie musicale mondiale, célébrant l’héritage culturel unique de l’Amérique latine.

Retrouve la galerie-photos du festival suivant

Festival Latino

Tempo latino

Retour en haut