Carte d'Europe des festivals de musique et danse latine : le top de la planète salsa !
Carte d'Europe des festivals de musique et danse latine : le top de la planète salsa !
Festival salsa Tempo latino

Festival Tempo latino !

Ainsi «Vic» pour les initiés, du nom de Vic-Fezensac, est la ville dans le Gers où se tient le festival Tempo Latino....

Hossegor - Nouvelle-Aquitaine | * Latinossegor, festival de musiques et danses latino : salsa, bachata & kizomba | FRA

Festival Latinossegor !

La foule se presse à Latinossegor, un festival de musiques et danses latines, salsa, cha-cha-cha, reggaeton…

Vous rêvez d'apprendre à danser la salsa cubaine ?

Vous souhaitez découvrir cette danse captivante, et cela dans les règles de l’art ?

Mais d'abord, qu'est-ce que la salsa cubaine ?

La salsa cubaine (ou salsa cubana) est une danse sensuelle en couple qui trouve son origine dans le « son » cubain. C’est une danse populaire et très divertissante. Les danseurs se déplacent en réalisant des cercles. La danseuse tourne autour de son partenaire qui, lui, exécute des passes plus ou moins élaborées.

La salsa peut également se danser en « Rueda de Casino » , c’est-à-dire en cercle avec plusieurs couples. Ceux-ci changent de partenaires au gré des enchaînements des figures annoncées à voix haute par l’animateur du groupe.
Ce meneur indique également le sens de rotation de la « rueda » et le moment de changer de partenaire, créant une ambiance très dynamique et surtout très amusante : le maître-mot est “plaisir” !

Autre technique : la salsa suelta ou “salsa libre” se danse en ligne. C’est un mélange rythmique de pas de base et du styling.

Comment se passent les cours de salsa ?

Concrètement, les cours de danse se font en deux parties : d’abord un échauffement pour découvrir les pas de base individuellement (danse en ligne). Puis on commence à bouger le bassin, les hanches et les épaules en respectant le rythme de la musique !
Ensuite, la deuxième partie se pratique en couple où l’on enchaîne les mouvements vus préalablement, jusqu’à réaliser des passes de plus en plus ardues ! Tout en gardant à l’esprit que le plus important dans la salsa (comme dans toute danse d’ailleurs…) est d’être dans le rythme musical. Et de se dire que l’essentiel est de se faire plaisir l’un et l’autre !
D’autre part, le fait d’être seul n’est en rien un problème que ça soit pour les cours de danse comme pour les soirées ! ? La raison : la salsa une des rares danses de couple où l’on peut venir seul et danser avec différents partenaires à chaque morceau de musique.

Et pour les débutants en danse latine ?

Rassurez-vous, l’école de danse est le lieu parfaitement adapté pour l’initiation des futurs salsero(s) et salsera(s). Par contre, vous verrez que les débuts sont souvent frustrants, surtout quand vous voyez en soirée des personnes qui dansent déjà depuis un certain temps. En effet, les pas de base sont faciles à apprendre individuellement, mais les réaliser avec un(e) partenaire est une autre histoire !
Donc, mon conseil, danser le plus possible que ça soit en cours, en soirée dansante ou alors en festival. Laissez-vous tenter par les festivals SBK (Salsa-Bachata-Kizomba) en changeant de partenaires si possible. On découvre ainsi plusieurs styles de danse comme, par exemple, la salsa portoricaine ou d’autres danses « latino » comme la bachata. Et on y trouve son propre style plus facilement en ajoutant des jeux de bras ou de jambes.
Et enfin, la salsa, à l’instar d’autres danses comme le zouk ou le merengue permet d’exprimer sa sensualité. Ainsi, vous sentirez vite la chaleur cubaine vous envahir à chacune des ondulations de votre corps. Vraiment une danse sexy permettant de se faire plaisir en couple.