La danse kizomba

au TKF de Toulouse

TKF : Des soirées dansantes sur un panel de styles musicaux

au Toulouse Kizomba Festival

Et en effet, le choix de musique, pour cet événement de danse international, est vaste : Ghetto Zouk, Cabo Love, Tarraxinha, Tarraxo, Semba

La danse kizomba : workshops au TKF

Le Toulouse Kizomba Festival (ou TKF pour les intimes), trois jours exceptionnels rythmés par les workshops, les cours  de danse et les soirées.
Il faut souligner l’organisation de cet événement avec des profs et des dj’s internationaux ainsi que des taxis danseurs venus des quatre coins de l’hexagone.

Les Kizomberas et Kizomberos y trouvent un large panel de « couleurs musicales » : Ghetto Zouk, Cabo Love (Zouk Capverdien), Tarraxinha, Urban  (fusion entre le rythme Kizomba et le R’n’B hip hop), Tarraxo, Semba.

Et, une fois l’évènement terminé, partez à la découverte de la « ville rose ».
Toulouse doit ce surnom aux briques de terre cuite utilisées dans les constructions et qui parent la ville de belles nuances rosées.
La vieille ville s’étend de la Place du Capitole jusqu’à Esquirol.
Vous tomberez sous le charme authentique de la ville rose, de ses petites ruelles étroites, ses monuments authentiques et ses façades orangées.

Cet événement international se déroule dans la "ville rose" : Toulouse !

*  Sur ordinateur, un clic droit sur la carte puis choisir « Itinéraire vers ici », entrez votre point de départ et votre itinéraire s’affichera.

Pour animer cette rencontre internationale, une sélection de DJ’s et profs accueillant les passionnés et les curieux de découvrir cette danse langoureuse, et  cela dans un contexte chaleureux et festif.

Et vous en conviendrez, le choix est vaste : Ghetto Zouk, Cabo Love, Tarraxinha, Urban, Tarraxo, Semba.
Le Kizomba, pour sa part, est un style musical et de danse africaine qui est né en Angola.
Son rythme vient d’une fusion entre la « Semba » traditionnelle et le « Zouk » Antillais.
Un rythme terriblement sensuel en passe de conquérir le monde !
Il n’y a qu’à participer à une soirée pour s’en rendre compte : les danseurs en sont accros jusqu’au bout de la nuit.
Ou il n’y qu’à voir l’engouement pour la recherche de partenaire dans le but d’apprendre à danser la kizomba !

Portfolio photo

Diaporama photos du TKF

La danse kizomba

Les soirées dansantes de Kizomba offrent d’une manière générale une variété de styles musicaux pour satisfaire les goûts divers des danseurs.
Bien que la Kizomba soit le style principal, les soirées peuvent également inclure d’autres genres musicaux apparentés tels que le Semba, le Tarraxinha et le Ghetto Zouk.
Ces genres partagent souvent des éléments rythmiques et des origines culturelles similaires.
Le Semba est l’un des prédécesseurs de la Kizomba et a une influence majeure sur son développement. Le Tarraxinha est un style plus sensuel et lent qui se danse en couple, tout comme la Kizomba. Et le Ghetto Zouk, quant à lui, intègre des éléments de zouk et de R&B, ajoutant ainsi une touche contemporaine à la danse.
Lors des soirées, les DJs peuvent alterner entre ces différents styles pour créer une expérience musicale variée.
Cela permet aux danseurs de profiter de la diversité des rythmes tout en explorant différentes façons de danser en couple.
Cette approche permet également aux danseurs de se familiariser avec les nuances de chaque style et d’exprimer ainsi leur créativité sur la piste de danse.

Origine de la danse Kizomba ?

Citation d’article > miliscafe.fr

C’est une danse sensuelle née à partir des influences musicales du zouk antillais.

Comme ce genre de musique a été couplé avec une danse originaire de l’Angola, on l’a très vite baptisé le « tango de l’Afrique ».

Vous trouverez dans cet article une foule de détails sur les caractéristiques de cette danse très rythmée.

Ainsi que des conseils pour mieux appréhender l’art de cette danse en évolution constante.

La kizomba est un genre musical et une danse qui ont émergé en Angola dans les années 1980.
Le terme « kizomba » signifie littéralement « fête » en kimbundu, une langue angolaise.
La danse kizomba a évolué à partir de la musique traditionnelle angolaise, en incorporant des influences d’autres styles musicaux tels que le zouk, le semba, le tango, et le merengue.

La kizomba a gagné en popularité dans le monde entier, notamment en Europe, où elle a trouvé une communauté de danseurs dévoués. La danse est souvent caractérisée par des mouvements lents et sensuels, avec une forte connexion entre les partenaires. Elle est souvent enseignée dans le cadre de cours de danse et de festivals dédiés à la kizomba.

Bien que la kizomba ait des racines angolaises, elle a évolué au fil du temps et a été influencée par diverses cultures et styles musicaux, créant ainsi une forme d’expression artistique unique et diversifiée.

Retour en haut